faire des trucs...

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Première question.

Premières réponses.

Temporaires sans doute.

 

Nous sommes multiples et variables.

 

Nous avons la chance de pouvoir poursuivre des études supérieures, de pouvoir nous fondre dans des textes que nous n’aurions pas rencontré autrement.

Nous voulons les partager.

Nous voulons partager les mots qui nous font grandir,

ceux qui nous aident à nous lever le matin,

tout ceux qui nous gardent les yeux ouverts au cœur de la nuit.

 

Nous sommes diverses, nous sommes femelles.

 

Nous sommes lectrices, par passion, par nécessité, par métiers, par jeux.

Nous avons des parcours très différents, mais nous nous sommes croisées : voici ce que ça donne.

 

Nous voudrions vous parler des femmes qui écrivent.

Nous ne parlerons pas que d’elles, mais surtout d’elles.

Surtout pour combler le manque auquel nous étions nous-même confrontées en tant que filles cherchant des représentations féminines. Nous avons trouvé ces héroïnes, elles méritent une vitrine.

 

Nous voulons signaler des textes qui nourrissent notre réflexion sur nous, sur vous, sur le monde.

Nous nous offrons une tribune pour ne plus pester en vase clos au fond d’universités immobiles.

 

« Il fallait qu’elles fussent folles ces femmes pour affirmer leur volonté présomptueuse d’écrire dans un milieu littéraire essentiellement gouverné pas les hommes. Car il fallait qu’elles fussent folles pour s’écarter aussi résolument, dans leurs romans ou leurs poèmes, de la voie commune, pour creuser d’aussi dangereuses corniches, pour impatienter leur temps ou le devancer comme elles le firent, et endurer en conséquence les blâmes, les réprobations, les excommunications, ou pire l’ignorance d’une société que, sans le vouloir ou le voulant, elles dérangeaient » Lydie Salvayre, Sept Femmes

 

Nous ne voulons plus que cela régisse nos vies, nous avons été déclarées « femmes » et le vivons au quotidien. Nous prenons donc le parti de faire avec, de faire en sorte que nous n’ayons plus à le formuler ainsi.

 

Nous sommes pleines d’ignorances et de doutes, d’envies et d’échecs potentiels.

Nous sommes fortes de tout cela pour ouvrir grand nos gueules, et affirmer que nous avons des choses à dire.

Avec un peu de chance, vous aurez également quelque chose à nous répondre.

 

Des questions nous en avons beaucoup.

 

Mais notre préférée est :

 

« Pourquoi ? »

 

Suivie de près par :

 

« Alors on fait quoi ? »